Bloctel en soins palliatifs : le démarchage téléphonique n’est plus sous contrôle

Publié le 4 octobre 2021 | Par Manuel Jacquinet

Sans qu’on sache bien pourquoi, la liste d’opposition Bloctel, gérée et pilotée par la DGCCRF et dont Worldline est le nouveau prestataire, qui doit en assurer la maintenance depuis le 1er octobre, n’est plus en état de fonctionnement depuis le début du mois, date à laquelle le changement de prestataire devait prendre la suite d’Opposetel, précédent concessionnaire.
Notre magazine a révélé l’information vendredi 1er octobre dernier, reprise ensuite par le Figaro puis par de nombreux quotidiens nationaux ou régionaux.
L’information et cette panne avaient étonné les exploitants des centres d’appels et spécialistes du télémarketing, dont les membres du SP2C, surpris du message qui est apparu sur la home-page de Bloctel : site en maintenance. A l’heure où nous publions, ni la DGCCRF, qui dépend du Ministère des Finances, ni Worldline n’ont expliqué ce qui se passe et ne donne de date de rétablissement du service.
Désagrément majeur dans la vie et le quotidien des Français, le harcèlement téléphonique est combattu dans le monde entier, dont aux États-Unis, avec des moyens bien supérieurs à ce qui est mis en œuvre en France.

Par Manuel Jacquinet

Photo de Une : Sorry to bother you – © DR