Le nouveau plan de numérotation de l’ARCEP va-t-il sonner la fin du démarchage téléphonique illégal ?

Publié le 28 février 2022 | Par adminmanu - Source Lounis Goudjil

Annoncé pour mi-2022, le NPN va permettre de reconnaitre, grâce au numéro qui s’affiche, si c’est un système automatisé qui est utilisé pour vous démarcher. Un certain nombre d’opérateurs téléphoniques, dont le comportement et les pratiques ont été jusque-là exemplaires sur ce sujet, permettront à leurs clients et leurs donneurs d’ordres de bénéficier d’une dérogation grâce aux « numéros polyvalents authentifiés ». Parmi ceux-ci, l’opérateur Manifone, dont le dirigeant Lounis Goudjil nous partage sa vision : « on pourrait aller plus loin et créer un observatoire de la téléprospection respectueuse ».

Le contexte : Le nouveau plan de numérotation (NPN) de l’ARCEP prévoit l’interdiction de l’affichage des numéros géographiques et nationaux pour les appels émis à partir de systèmes automatisés, incluant les systèmes de numérotation prédictive. Il faudra alors afficher des numéros courts ou des numéros en 080x. Le NPN prévoit cependant une dérogation à cette interdiction pour les Numéros Polyvalents Authentifiés (NPA). Les NPAs sont deux tranches de numéros dédiées dans chacune des grandes zones 01, 02, 03, 04, 05 et 09 qui ont été réservées par l’ARCEP pour les expérimentations d’authentification entre opérateurs d’ici juillet 2023 (date à laquelle un système d’authentification systématique pour tous les appels sera obligatoire en France). Ces numéros ne sont accessibles qu’aux opérateurs téléphoniques ayant “montré patte blanche” à l’ARCEP et leur ayant apporté la garantie d’authentification de l’appelant pour chacun des appels émis depuis leur réseau. Exemple : la tranche de 10 000 NPA 01 62 00 XX XX nous a été attribuée par l’ARCEP (nous avons 1 tranche dans chaque zone). L’excellente nouvelle, c’est que ces numéros pourront être utilisés pour les campagnes de prospection téléphonique en numérotation prédictive dès la date de mise en place du NPN cette année.

Créer un observatoire de la téléprospection éthique et respectueuse des lois.

Retrouvez la suite de l’article sur le site de En-Contact